ENSEIGNEMENT DE LA MUSIQUE : L’évaluation et les diplômes

L’évaluation

Progresser et faire des choix

Le projet pédagogique s’appuie sur une organisation de l’évaluation des élèves. Les contrôles, organisés en cours d’année ou fin d’année, permettent de situer l’élève par rapport aux objectifs pédagogiques de chaque cycle, fixés par le directeur en concertation avec les enseignants.

Les méthodes d’évaluation sont définies par les enseignants sous l’autorité du directeur du conservatoire. L’évaluation continue permet d’amener l’élève à confirmer son choix ou à définir de nouvelles orientations.

L’organisation en grands cycles d’études rend possible le respect des vitesses d’acquisition propres à chaque élève, en avançant ou en retardant, par exemple, l’échéance de l’examen de fin de cycle.

L’évaluation continue permet exceptionnellement d’envisager, sans attendre l’examen de fin de cycle, la réorientation d’un élève. Elle peut l’amener à choisir une autre voie dans l’établissement, ou à le quitter en cours de cycle.

L’évaluation des jeunes musiciens de 3è cycle s’effectue à partir de la réalisation de projets musicaux. La mise en oeuvre de chaque projet s’inscrit dans la programmation culturelle du conservatoire et prépare le jeune musicien à une pratique amateur ultérieure.

Les projets musicaux présentés par chaque élève musicien de 3è cycle sont suivis par un professeur référent.

 

Les diplômes

contrebasse_02La fin des études en 3e cycle peut être validée par le certificat d’études musicales (CEM). Celui-ci qualifie les musiciens amateurs confirmés.

Pendant le 3e cycle, la réussite au concours d’entrée en cycle spécialisé peut conduire à l’obtention du diplôme d’études musical (DEM). Celui-ci qualifie les musiciens en voie de professionnalisation.